Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 22:36

Rencontre-débat #6 dans le cadre du cycle "Vers une culture de l’expérience ?" 

 
Expériences de la marche : quelles attentions en jeu ? 

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de « Vers une culture expérientielle ? », cycle de rencontres-débats et d’expériences singulières proposé entre juin 2017 et juin 2018 par Arcadi Île-de-France - Delphine Martincourt et Pascal Le Brun-Cordier, responsable du Master Projets culturels dans l’espace public (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), directeur de l’agence Vertigo In Vivo. Présentation complète du cycle : ici

Une pérégrination sensible avec le Collectif Équinoxe au Parc de la Villette, sur invitation des étudiant.e.s du Master 2 Projets Culturels dans l’Espace Public (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). 

“On ne va pas vous le cacher, on avait envie de vous faire marcher.” 

► VERS UNE CULTURE EXPÉRIENTIELLE ?

La marche comme expérience ? La marche, quelles expériences ?

Objectivement, la marche est un phénomène : une faculté commune, déclinable en usages particuliers, un objet de pensée, des détournements possibles. Subjectivement, c’est expérientiel : une invitation à traverser et se laisser traverser.

Avec le Collectif Équinoxe, il est l’heure de questionner la culture expérientielle à l’aune d’une anthropologie écologique (incarnée et située) pour réfléchir à nos régimes d’attention. Face aux multiples sollicitations à “vivre des expériences” l’exercice s'avérerait profitable…

Inspiré.e.s par les recherches d’Yves Citton, nous nous intéresserons à cette notion d’attention puisqu’elle désigne tour à tour une application d’esprit – une concentration – sur quelque chose, une vigilance et une disposition qui conduit à prendre soin.  Ainsi, il s'agirait pour cette 5e rencontre de questionner l’expérience et ses possibles en tant que jeu entre plusieurs régimes d'attention.

D’ailleurs, interroger la valorisation ou l’absence d’une éthique du “care” dans la culture expérientielle nous a semblé pertinent à la suite de la séance#3 de ce cycle sur les ambiances (“Atmosphères atmosphères…”) et dont nous aimerions prolonger un des postulats finaux : une certaine “esthétique relationnelle” conditionne nécessairement nos expériences.

L’attention, quand est-ce que ça commence, quand est-ce que ça s’arrête ? Comment la cultive-t-on ? Ou, mieux, sous quelles formes se manifeste et s’élabore-t-elle ? Pour quelle écologie ? 

Martin Givors et Claire Besuelle, artistes-chercheurs au sein du collectif Équinoxe viendront proposer des pratiques autour de la marche inspirées de leur cycle “l’Invisible en jeu”, une recherche-expérimentation qui questionne l’énergie de l’acteur. Après s’être mieux installé dans son corps, le participant se verra proposer une “déambulation animiste” et une “marche rituelle”, comme autant d’occasions de “correspondre avec les forces habitant nos environnements”. 

Un atelier d’écriture en lien direct avec cette expérience de la marche sera animé par Victor Lockwood, également membre du collectif. S’en suivra un temps d’échange permettant de prolonger la rencontre et d’ouvrir collectivement des pistes de réflexion sur ce qui conditionne notre réceptivité, notre attention, nos expériences.

► INFOS PRATIQUES 

Jeudi 15 mars 2018 - 17h à 20h (merci de prévoir ¼ d’heure d’avance)
 
Inscription obligatoire (gratuite) : c'est ici. (Mot de passe : marche)

Parc de La Villette - Pavillon Janvier 
Rdv à la Fontaine aux Lions à 16h45. 
Arrêt Porte de Pantin - Métro 5, tram T3b

Le Pavillon Janvier est situé tout de suite à droite de la Grande Halle quand on vient de la porte de Pantin.

Plan d'accès
 
 

Partager cet article

Repost0
Published by Master Projets culturels dans l'espace public - dans Actualité du Master